100 mots soutenus à utiliser au quotidien

1/Abhorrer: Avoir en horreur, exécrer, haïr.

Personnellement, j’abhorre ces préjugés qu’on nourrit à l’encontre des personnes handicapées.
Si nous regardons les faits eux-mêmes il n’est même pas nécessaire d’en parler: il faut les condamner et les abhorrer.

2/Admonester: Réprimander sévèrement

Il ne faut pas condamner et admonester les autres, tant que nous sommes incapables de balayer devant vôtre propre porte.

3/Alangui: Mou, affaibli.

Alanguis, souvent oisifs, ils errent enlisés dans la paralysante inertie de leur époque.

4/Alibi: Excuse, justification (d’une conduite jugée répréhensible ou inhabituelle). Moyen de défense d’une personne invoquant le fait qu’elle s’est trouvée ailleurs que sur le lieu d’un crime ou d’un délit au moment où celui-ci a été commis.

Il faut en finir avec les alibis culturels qui continuent de nous enfermer dans les geôles machistes et patriarcales. Le ralentissement économique actuel ne saurait servir d’alibi au protectionnisme.

Les deux hommes ont été condamnés à vingt ans d’emprisonnement alors qu’ils avaient un alibi pour le moment du meurtre.

5/Altercation: Dispute vive et généralement brève survenant entre deux ou plusieurs personnes.

Elle a empêché que l’altercation ne dégénère.

6/Ambivalent: En relation à un objet envers lequel on éprouve des sentiments contradictoires. Qui a deux valeurs ou aspects différents.

Être ambivalent signifie avoir des idées, des désirs et des sentiments contradictoires à l’égard d’une personne, d’un objet ou d’une situation.
C’est pour cela que je dis que je suis ambivalent par rapport à cette situation.

7/Anathématiser: Condamner, réprouver avec énergie, blâmer avec force une personne, un acte, une opinion, etc. Vouer au malheur.

Vous n’anathématiserez jamais l’humanité, vous ne prononcerez pas de sentence ou de condamnation envers celui qui vous dira qu’il n’accepte pas votre proposition, votre enseignement ou vos conseils.

100 mots soutenus à utiliser au quotidien

8/Annihiler: Réduire à néant, rendre sans effet.

Lorsque la misère s’abat, il est du devoir du miséreux de l’annihiler.
L’arme nucléaire peut annihiler l’infrastructure matérielle d’une grande ville et contaminer une vaste superficie par ses retombées radioactives.

9/Antienne: Discours répété sans cesse, d’une manière lassante

Arrêtons de nous rebattre les oreilles avec l’antienne de la diversité familiale.

10/Arroger: Attribuer par décision personnelle.

Ce que les OSC doivent éviter, c’est d’essayer de s’arroger le pouvoir de l’État.
La vision à long terme du quotidien est de s’arroger une position unique dans le lot des journaux lis dans les transports le matin.

11/Aplomb: Assurance, aisance dans les gestes et la parole.

Notre projet traite de problèmes graves, pour lesquels tous les enfants ont fait des recherches et ont débattu avec aplomb et maturité.

12/Astreindre: Asujéttir, contraindre, imposer une règle, une discipline.

Les patients doivent s’astreindre à prendre quotidiennement des médicaments.
Évitez de vous astreindre à une décision financière ou à un mode de vie qui vous met mal à l’aise ou qui ne vous permet pas de faire marche arrière.

100mots soutenus à utiliser au quotidien

13/Attiédir: Rendre tiède, rendre moins vif.

Cette eau est trop chaude, il faut l’attiédir avec de l’eau froide.
Ce dissentiment n’a pas l’air d’attiédir leur amitié.

14/Auréoler: Entourer d’une auréole, donner de l’éclat, du prestige.

Nous sommes certains qu’afficher le logo Perfect Money sur vôtre site va l’auréoler de prestige et renforcer la confiance de vos visiteurs en vos produits.
Auréolé d’un début de succès et surtout passionné par la musique, Amadou séduit Mariam.

15/Avanie: Affront public, humiliation.
Nous partageons avec toi toutes ces avanies qui préparent un lendemain glorieux.

16/Avenant: Aimable

C’est quelqu’un de très avenant.

17/Biaiser: Gauchir, dévier, fausser.

Par exemple, l’apparence d’un vin peut clairement influencer notre perception de l’odorat et de là quelque peu biaiser sa sensation au goût. L’existence de facteurs culturels, religieux ou moraux peut biaiser les points de vue.

100 mots soutenus à utiliser au quotidien

18/Bifurquer: Abandonner une direction pour en suivre une autre.

Après quelques années d’études en sciences sociales, elle décide de bifurquer définitivement vers la musique.
Il a aussi souligné que ceux qui participent au débat ne devraient pas bifurquer et discourir sur d’autres sujets.

19/Bravade: Challenge, provocation.

Cela montre l’importance de ne pas confondre la confiance en soi et la bravade. Cela témoigne de l’attitude de bravade avec laquelle ils ont fait face à leur situation difficile.

20/Carcan: Milieu social replié sur lui même, ou il est impossible d’introduire de nouvelles idées.

Je me suis battu de nombreuses fois pour me libérer de ce carcan en vue de réaliser mes rêves.

21/Ceindre: Mettre autour du corps, de la tête

La princesse se promenait dans les espaces verts ceignant le chateau.
Paul indique que nous ne devons ceindre nôtre taille de vérité.

100 mots soutenus à utiliser au quotidien

22/Célérité: Grande rapidité à agir et à se déplacer. Promptitude.

Il a agi avec célérité et de façon proactive.
J’ai été épaté par la célérité de la procédure.

23/Circonlocution: Manière d’exprimer sa pensée de façon indirecte, avec des détours. Périphrase.

Ceci est une circonlocution de ce que je viens de dire.

24/Circonspect: Prudent et discret.

Face aux changements de la société, il peut être nécessaire de se montrer tantôt circonspect, tantôt interventionniste.

25/Clivage: Faculté de pouvoir être scindé en différentes parties.

Ne pouvait-on pas dépasser ce clivage classique et trouver un moyen de travailler ensemble ?

26/Conciliabule: Conversation où l’on chuchote, comme pour se confier des secrets.

Petit conciliabule: On décide de rentrer vite fait dans l’appartement prendre quelques objets puis ressortir.
En vue de poursuivre le cours, le prof leur a demandé d’interrompre leur conciliabule.

100 mots soutenus à utiliser au quotidien

27/Coercitif: Qui exerce une contrainte. Contraignant.

La dignité de la personne, le caractère intangible de ses droits et le caractère coercitif de ses devoirs.
Nous devons le faire sans employer aucun moyen coercitif.

28/Congénère: Individu du même genre, de la même origine.

Beaucoup de mes congénères étaient comme moi.
Les habitants de Kinshasa suivent les mêmes émissions télé que leurs congénères de Brazzaville.
Les animaux confisqués peuvent être vecteurs de maladies pouvant toucher leurs congénères ou d’autres espèces en captivité.

100 mots soutenus à utiliser au quotidien

29/Commensal: Compagnon de table.

Nous avons une expérience familière de la justice distributive quand une personne sert à table chacun des commensaux selon ses besoins et ses goûts sans qu’on puisse l’accuser d’injustice.

30/Cornélien: Caractérisé par un dilemme, par une opposition irréductible entre deux points de vue.

Un logiciel qui élimine le traditionnel choix cornélien entre justesse et rapidité.
Que Messi soit meilleur que Ronaldo, c’est un peu comme devoir choisir entre Mozart et Beethoven? Un choix cornélien !

31/Corroborer: Donner appui, ajouter de la force (à une idée, une opinion…).

La campagne de dénigrement qui sévit à l’encontre de Mr Colvin est une tentative flagrante d’intimider d’autres témoins, de les dissuader de venir corroborer son témoignage.
Ceci vient corroborer mes dires.

32/Conspuer: Exprimer bruyamment et publiquement, généralement en groupe, de l’hostilité envers quelqu’un.

Les manifestants conspuaient la police qui pour eux symbolisait le règne autocratique.

100 mots soutenus à utiliser au quotidien

33/Contremander: Annuler un ordre.

La réunion de 9heures a été contremandée.
Elle a contremandé son taxi.

34/Contrit: Accablé par le sentiment d’avoir péché.

La population est lasse de l’air faussement contrit que lui offrent les ministres à chaque catastrophe.
Il a déclamé sur un ton contrit que la peine de mort est une monstruosité.

35/Courroucé: En proie à une vive colère.

Elle était très courroucée de savoir son mari à cette fête. On aurait dit l’archétype féminin de Joe Dalton.

36/Cuistre: Personne qui fait étalage intempestif d’un savoir mal assimilé.

Des cuistres qui se prennent au sérieux parce qu’ils ont le grade de docteur.

100 mots soutenus à utiliser au quotidien

37/Se dédire: se retracter, ne pas tenir sa parole.

La vie est pleine de surprises, mais je ne veux pas m’avancer et devoir me dédire par la suite.
Se dédire, c’est nuire à sa propre crédibilité.

38/Délétère: Néfaste et nocif.

C’est la conséquence logique d’un climat politique délétère.

39/Déliquescence: État de décadence avancée/de grand affaiblissement physique.

Nôtre appareil économique et étatique est en état de déliquescence.
Ces études révèlent la déliquescence du système éducatif et sanitaire.
Nôtre système économique et financier est en déliquescence.
Une industrie/un secteur en pleine déliquescence.

40/Dépénaillé: En très mauvais état. Délabré.

Un homme un peu dépenaillé et qui sentait l’alcool, a trébuché devant moi.

100 mots soutenus à utiliser au quotidien

41/Désavouer: Nier, désaprouver, refuser de reconnaitre pour sien.

Vous êtes tellement désunis que vous en arrivez à vous désavouer les uns, les autres pour des broutilles.
Ces ouvrages sont miens. Pourquoi les désavouer?

42/Dispendieux: Cher, coûteux.

Le transfert de Neymar s’est avéré une opération très dispendieuse pour le Paris Saint Germain.
Je n’ai pas un style de vie très dispendieux, non que je sois pingre, mais parce que je n’en éprouve pas le besoin.

100 mots soutenus à utiliser au quotidien

43/Dissentiment: Désaccord, opposition, mésentente.

La direction tente d’étouffer le dissentiment, tentative que je qualifierai d’antidémocratique.
Vous êtes tous autorisés à exprimer soit vôtre accord, soit vôtre dissentiment.

44/Dithyrambique: Très élogieux.

La presse est dithyrambique et reconnait là un des meilleurs artistes de ces dernières années, tous arts compris.
Il est difficile de parler d’une telle personne sans paraître dithyrambique.

45/Écueil: Obstacle dangereux, difficulté périlleuse.

Affronter les écueils d’une politique, d’un projet, d’un sujet, d’un système, d’une entreprise, d’une carrière; la vie, le monde est plein(e) d’écueils; être pris entre deux écueils continuels.

46/Équanimité: Égalité d’âme, d’humeur.

Mylord m’a semblé très peu doué sous le rapport du calme et de l’équanimité si nécessaires à l’homme d’État

47/Ésotérique: Qui est réservé aux seuls initiés. Accessible à un cercle restreint d’auditeurs, d’accès difficile.

Au cours de la dernière décennie, le développement durable, concept ésotérique à l’origine, s’est mué en un principe de management qui jouera un rôle clé dans la politique des gouvernements et des entreprises à venir.

100 mots soutenus à utiliser au quotidien

48/Entremêler: Mélanger, associer.

La tendance actuelle à entremêler études universitaires et travail va augmenter.
Les cordons se sont entremêlés pour former une boucle.

49/Exacerber: Exaspérer, irriter, aggraver.

La crise financière et économique risque d’exacerber davantage les difficultés aux quelles les jeunes sont confrontés pour trouver un emploi stable.

50/Fabulateur: Celui, celle qui présente comme réels des récits imaginaires. Mythomane.

Les fabulateurs, les égolatres, les narcissistes, les paranoïaques, n’accepteraient jamais la thèse de la pluralité de penseurs, parce qu’ils s’aiment trop eux-mêmes ; ils se prennent pour le nombril du monde, ils se croient le « papa de Tarzan ».

Pages : 1 2